Communauté de Communes

Publié le par Continuons d'Agir Ensemble...

POURQUOI JE SUIS CANDIDAT A L’ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES.



Redécoupage des cantons, baisse des dotations, difficultés pour les communes rurales, réforme territoriale, mutualisation nécessaires des services, autant d’enjeux que nous nous devons de relever ensemble pour notre territoire rural.



Pour gagner ces nouveaux défis, nous devons être unis, solidaires, parler d’une seule voix dans les instances extérieures. Nous devons également faire vivre au niveau de la Communauté de Communes, le débat démocratique et respecter le particularisme de chaque commune.



La Communauté de Communes n’est pas au service d’une commune ni instituée pour lutter contre une commune Il s’agit bien d’un regroupement de moyens à mettre en œuvre au service du territoire et dans l’intérêt de ses habitants.



Pour cela, il faut savoir fédérer, animer, écouter, dialoguer, échanger et trancher quand il faut pour faire avancer notre territoire.



Le regroupement de communes qui a fait naitre Baugé en Anjou, a surpris et peut être semé le doute dans l’esprit de certains, ce que je peux comprendre. Je propose de voir dans cette situation ; non pas une difficulté, mais une chance pour notre territoire, une force que la communauté de communes doit savoir utiliser.



Il n’y a pas de concurrence. Un juste équilibre doit exister entre Baugé-en-Anjou et la C.C.C.B. Nos actions doivent être complémentaires et s’inscrire dans une même dynamique. La Communauté de Communes a besoin de Baugé-en-Anjou et Baugé-en-Anjou a besoin d’une Communauté de Communes dynamique, entreprenante, moderne et attractive.



Portant déjà la parole du territoire au niveau départemental, il me paraît cohérent pour renforcer mon action au service du territoire, de parler aussi au nom de la Communauté de Communes et de ses élus.



Dans le contexte de regroupement des cantons qui va se mettre en place en 2015, nous devons nous organiser pour être acteur de notre développement. Nous gagnerons ainsi en lisibilité, en efficacité et en crédibilité à l’image des autres territoires ruraux comme le Segréen, la Vallée, le Choletais qui sont déjà dans ce schéma de fonctionnement….

Commenter cet article